on laisse forcément tomber une phrase

faux-pli de la vie

encore porter une jupe crayon

pourquoi habiter quelque part ?

on cherche la consistance

l’une dit à l’autre : tu es compacte

pourquoi habiter quelque part ?

il est une heure moins le quart

faux-pli de la vie

qui serait venu sans nom ?

pourquoi habiter quelque part

plutôt que nulle part ?

faux-pli de la vie

elle se penche et découpe

encore porter une jupe crayon

                         Saint Joseph, père nourricier du Christ, Benjamin-Constant, fin XIXe siècle

Auteur/autrice : Édith Msika

Une théorie de l'attachement, P.O.L, 2002 Introduction au sommeil de Beckett, publie.net, 2013 L'enfant fini, Cardère éditeur, 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.