on laisse forcément tomber une phrase

faux-pli de la vie

encore porter une jupe crayon

pourquoi habiter quelque part ?

on cherche la consistance

l’une dit à l’autre : tu es compacte

pourquoi habiter quelque part ?

il est une heure moins le quart

faux-pli de la vie

qui serait venu sans nom ?

pourquoi habiter quelque part

plutôt que nulle part ?

faux-pli de la vie

elle se penche et découpe

encore porter une jupe crayon

                         Saint Joseph, père nourricier du Christ, Benjamin-Constant, fin XIXe siècle

Auteur/autrice : Édith Msika

Une théorie de l'attachement, P.O.L, 2002 Introduction au sommeil de Beckett, publie.net, 2013 L'enfant fini, Cardère éditeur, 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.