intitulé huître, palimpseste

il suffit d’enlever le son et
voir les rides d’une femme
le visage nu d’une femme
ses doigts triturant un bout
de quelque chose
ses mains frottant son visage
le défroissant
il suffit d’enlever le son et
voir le regard d’un homme
derrière ses lunettes
le visage nu d’un homme
soudainement éclairé

la finitude fait qu’on devient flemmard
la finitude me rend flemmarde
et je repense à quand j’étais enfant
qu’il m’était insupportable de traverser
le renoncement

Auteur : Édith Msika

Une théorie de l'attachement, P.O.L, 2002 Introduction au sommeil de Beckett, publie.net, 2013 L'enfant fini, Cardère éditeur, 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.