devant un paysage, redites

des endroits de redites, si nécessaire

j’en dirais bien quelque chose !

prendre le temps de dire mais
prendre le temps de penser, d’abord

et pas trop de mots, pas trop

………………/

comme quoi c’est bien-dire qui importe
comme quoi : comme ceci est, ce scié

à préciser : pas bien dire comme bien dire,
mais bien-dire comme deux oiseaux qui se croisent
& se saluent : précis, joyeux, efficaces, trilles

ma langue à trous : effaceuse, subtilisant les excès
des endroits de redites, et même des trous
encore à lisser aux pourtours

\………………

laisser les restes, couvrir, cuire, dépecer
dans des désordres inconnus

sans retour valable, redites pourtant
devant un paysage ressemblant à un poisson

rester ou fuir : choix fallacieux
cheminement identique dans la mort de la chair
les puanteurs du poisson de plein air

des endroits de redites ?…si nécessaire

Auteur/autrice : Édith Msika

Une théorie de l'attachement, P.O.L, 2002 Introduction au sommeil de Beckett, publie.net, 2013 L'enfant fini, Cardère éditeur, 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.