chambre 508 un goéland

le poème avait un nom mais rien dedans
l’oiseau, puisque c’en est un, a toqué à la fenêtre
le matin, il était question de son bec jaune
& de son insistance au carreau de la chambre
cinq cent huit, du bruit qu’il a fait, de sa réclamation,
de la hauteur du lit, des rapports géométriques
entre les rectangles respectifs du lit et de la fenêtre,
de leurs dispositions, de l’angle qu’ils formaient,
de leurs différences de nature,
quelque chose
comme opacité et transparence

 

le poème était raté, il avait un nom mais rien dedans
l’oiseau portait le nom de goéland, et s’en est allé
en se dandinant, très lentement
il n’y avait pas de quoi faire un poème et pourtant

Auteur : Édith Msika

femme de lettres et du néant, probablement

Laisser un commentaire