ce qui suit [avec Gershwin]

 

je lis pas tout ça, moi
alors qu’est-ce que je lis ?
je ne sais pas

qu’est-ce que je fous
je pense que c’est ça le truc :
ce que je fous

je fous rien
jamais rien
et depuis longtemps

je regarde le monde
qui me regarde
et la mer aussi

quand elle est là
je suis là
sinon ailleurs

ce qui suit n’est
rien d’autre que
ce qui suit

ce qui suit
suit ce qui suit
en quelque sorte

d’un titre on fait suite
on résume à la louche
on est ici

ce qu’on lit
on ne sait pas
mais nos pas nous propulsent

ailleurs propice
dans une douceur
ailleurs dans une ruelle.

 

Auteur/autrice : Édith Msika

Une théorie de l'attachement, P.O.L, 2002 Introduction au sommeil de Beckett, publie.net, 2013 L'enfant fini, Cardère éditeur, 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.