capture de ressauts

formellement noir et blanc
peut-être une fin
ou une interrogation
en tous cas une précision sur le reste à venir
tout serré ou très élargi
comme deux mots dans la page

une fois posés ces mots ridicules

ceci
n’a
pas
vocation
à
perdurer

pas plus qu’à être dominé par –

une lassitude se fraierait un chemin
sauf que le regard continuerait à quêter
(deux mots dans la page : où ? hou !)

l’impossible agent de la domination,
l’introuvable, celui auquel se confrontent
les révoltés de rien –
alors qu’il leur suffirait
d’une couverture de survie.

 

Giorgio de Chirico, Le rêve de Tobie, Avril-août 1917 .                                                                                     (La présence du mot AIDEL semble ici indiquer la distorsion des valeurs durant ce temps de guerre, puisqu’il est l’anagramme du mot « idéal ». Musée de l’Orangerie)

 

Auteur/autrice : Édith Msika

Une théorie de l'attachement, P.O.L, 2002 Introduction au sommeil de Beckett, publie.net, 2013 L'enfant fini, Cardère éditeur, 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.